Nous rejoindre
Nous contacter
< Revenir au blog

10 best-practices pour réussir sa fiche produit

Caroline Poyet
par Caroline Poyet

Lecture : 5 min

fiche-produit

Les fiches produits tout le monde en connaît le principe de base, mais peu d’annonceurs savent vraiment comment les réussir parfaitement

En effet, ces dernières sont primordiales : les clients ne pouvant pas inspecter en détail un produit sur internet, il est essentiel de leur donner toutes les informations clés en main et plus encore pour qu’ils aient envie d’acheter. 

Comme souvent, la théorie semble simple, mais l’optimisation des fiches produits est un travail assez minutieux. 

On vous donne nos 10 best practices pour créer les fiches produits les plus attrayantes pour vos clients.

Qu’est-ce qu’une fiche produit ? 

Tout d’abord, revenons aux bases. Sur un site e-commerce, une fiche produit est un descriptif mettant en lumière les spécificités et les qualités d’un produit. Elles servent à présenter à un client toutes les caractéristiques dont il a besoin avant de réaliser un achat. 

Les fiches produits sont fournies par le producteur à destination du distributeur. C’est ce dernier qui se charge de les mettre à jour sur le site e-commerce.

Pour être efficace, c’est-à-dire provoquer un achat, la fiche produit doit présenter le maximum d’informations pour l’acheteur. En règle générale, on retrouve : 

  • La description du produit
  • Les caractéristiques du produit (taille, couleur, etc.)
  • Les spécificités techniques
  • Des illustrations
  • Le prix

Dans une autre optique, il faut se dire qu’elle comprend des caractéristiques techniques (dimensions, code barre, etc.), marketing (description, prix, etc.), logistiques (conditions d’envoie, conditions de stockage, etc.), administratives (facturation, conditions de paiement, etc.) et légales (comme les conditions de vente). 

Ces informations constituent la base de la fiche produit. Cependant, pour que cette dernière soit vraiment optimisée, elle doit vraiment se penser comme un dispositif de communication

Le plus simple pour comprendre concrètement ce dispositif, c’est de passer de la théorie à la pratique !

Fiche produit : exemples

Les fiches produits ne suivent pas toutes le même schéma en fonction de la typologie du produit présenté. Vous trouverez ci-dessous 2 exemples vous permettant de comprendre les spécificités de certaines fiches produits. 

fiche-produit-1

Le premier exemple concerne une fiche produit épurée. La marque Asphalte propose des vêtements de très bonne qualité avec un cycle de vente différent, avec un système de précommande. La fiche produit très épurée présente un nombre d’informations assez limité, reflétant le positionnement du fabricant. 

fiche-produit-2

Le second exemple présente une fiche produit beaucoup plus complexe. Nous avons choisi ici un accessoire de voiture assez spécifique. Toutes les informations dont le client a besoin se trouvent sous ses yeux, notamment à travers une description très poussée en termes d’arguments marketing. 

Pourquoi optimiser ses fiches produits ? Nos 10 conseils pour réussir vos fiches produits

Conseil n°1 : Se mettre à la place du client

La fiche produit est un outil qui remplace le vendeur en termes d’informations données au client. Il faut donc se mettre à la place du consommateur pour anticiper les questions qu’il pourrait poser. Il faut être rassurant et offrir un maximum de détails pour éviter les retours de produits.

Se mettre à la place du client, c’est aussi lui proposer un large choix sur un produit. N’hésitez pas à proposer toutes les couleurs ou matières différentes, par exemple.

Conseil n°2 : Être le plus exhaustif possible

La description de votre produit et les informations fournies doivent provoquer l’achat et lever tous les doutes. C’est pour cela qu’il faut offrir la description la plus exhaustive possible. Nous évoquions plus haut la description détaillée (qui comprend aussi le titre), les caractéristiques techniques (comme la taille), ou encore les mentions légales.

Il peut aussi être intéressant d'ajouter des recommandations sur l’usage du produit aussi par exemple. En bref, rassemblez toutes les informations pertinentes pour convaincre l’utilisateur. 

Conseil n°3 : Proposer des créas de haute qualité

La rédaction est certes importante, mais elle ne remplace pas un pan essentiel de l’expérience d’achat : le visuel du produit. Pour reproduire une expérience proche du physique, la créa proposée sur votre fiche produit doit être irréprochable. Certains sites proposent ainsi des photos, de la vidéo, ou encore une modélisation en 3D

La vidéo peut être très utile (notamment dans l’univers du vêtement) pour aider le consommateur à se projeter. Intégrer la possibilité de zoomer sur l’objet est aussi un plus. Dans tous les cas, choisissez un univers graphique cohérent pour l’ensemble de vos fiches produits et des images d’une qualité irréprochable. 

Conseil n°4 : Soignez vos CTA

Si la description permet de pousser à l’achat, la présence de CTA (call to action) est primordiale pour provoquer l’acte d’achat. Pour s’assurer que l’utilisateur a toujours sous les yeux un bouton lui permettant d’acheter, vous pouvez intégrer à votre page des CTA flottants qui se déplacent sous ses yeux en fonction du scroll de la page. 

Les CTA sont généralement courts et poussent à l’action. Il peut s’agir des formulations suivantes : 

  • Acheter maintenant
  • Commander
  • Ajouter au panier
  • etc.

Conseil n°5 : Respectez les best practices SEO

Le SEO (Search Engine Optimization) regroupe un ensemble de techniques et de règles permettant de faire apparaître une page web dans les résultats organiques. En suivant les best-practices sur le SEO (notamment en termes de contenu et de recommandations sur les images), votre produit a plus de chance d’être bien référencé et d’être visible pour vos prospects. 

Veillez à placer les bons mots-clés, respecter les règles autour des balises, ou encore choisir la méta-description et le titre les plus adaptés. L’optimisation SEO repose aussi sur le respect des formats image les plus adaptés et l’ajout de l’attribut “alt”. Votre contenu doit être unique, au risque d’être sanctionné et de voir votre fiche produit dépubliée. 

Conseil n°6 : Proposer des éléments de réassurance

Votre fiche produit peut comporter des éléments de réassurance forts pour le consommateur comme une FAQ ou des avis positifs. Concernant la FAQ, il s’agit d’une section comprenant des questions / réponses sous votre produit. L’idée est de regrouper un ensemble d’interrogations que les consommateurs peuvent se poser régulièrement. 

Les avis concernant le produit vendu sont des éléments forts de réassurance pour le consommateur. Une bonne idée peut être d’intégrer ces avis sur la page de votre fiche produit, comme ci-dessous par exemple sur le site Unbottled. 

avis-fiche-produit

Conseil n°7 : Misez sur le cross-selling et l’up-selling

Le cross-selling (vente croisée) consiste dans le fait de proposer un produit en lien, ou complémentaire, avec le produit que vous proposez. Il s’agit ici de provoquer un achat d’impulsion en plus du premier achat effectué par le consommateur. Par exemple, si vous vendez un téléphone, vous pouvez proposer une coque de protection en complément. Si vous vendez un shampoing, vous pouvez proposer un masque capillaire dans la même gamme etc. 

L’up-selling consiste quant à lui en une montée en gamme. Dans cette optique, il s’agit de diriger le consommateur vers un produit similaire à celui qu’il souhaite acheter, mais dans la gamme du dessus. Cette action permet de suggérer un autre produit au consommateur en espérant qu’il dépensera plus la prochaine fois. Par exemple, cela se matérialise par un CTA “Les acheteurs ont aussi consulté ce produit”.

Conseil n°8 : Pensez aux informations transactionnelles

On touche ici un point assez évident, mais sans ces informations, vous ne pourrez simplement pas vendre votre produit. Voici quelques exemples d’éléments à prendre en compte en construisant votre fiche produit : 

  • Ajouter des devises : si vous vendez à l’international, le prix de votre produit doit être disponible dans toutes les devises nécessaires.
  • Afficher les stocks : en cas de rupture de stocks, le consommateur doit pouvoir en être informé dès son arrivée sur la fiche produit, idem si les stocks sont limités. 
  • Estimer la livraison : cette information vient souvent à la fin du processus d’achat, mais il peut être intéressant de transmettre l’information en amont.
  • Afficher les conditions de retour et d’échange

Ces informations ne sont que quelques exemples, mais elles sont indispensables à la réalisation de la transaction. 

Conseil n°9 : Reflétez votre image de marque

La fiche produit est à elle seuls un dispositif communicationnel. Il doit transmettre votre image de marque en se fondant parfaitement avec le reste de votre identité en tant qu’annonceur. Pour cela, les éléments écrits doivent être rédigés de manière cohérente avec le reste du site. Les créas doivent respecter la direction artistique globale de votre site aussi. Cela semble évident, pourtant négliger cette dimension branding peut rendre votre fiche produit très incohérente avec le reste de votre site.

Conseil n°10 : Connectez des articles de blog

Si vous possédez un blog sur votre site e-commerce, celui-ci peut contenir de véritables arguments de vente en faveur de vos produits. Par exemple, si vous vendez une chemise pour homme, vous pouvez linker votre fiche produit avec un article de blog traitant de la mode masculine, ou des cols de chemise par exemple. De la même manière, n’hésitez pas à pousser vos produits dans vos articles de blog si c’est pertinent. Cette stratégie vous permettra de vous placer en expert et de faire découvrir de nouveaux produits facilement. 

 

La fiche produit est un véritable exercice marketing et communicationnel qui semble assez simple au premier regard ! La rédaction de ce type de contenu ne doit jamais vous faire oublier votre objectif : la vente, ou tout du moins retenir l’attention de votre prospect. Avec ces 10 best-practices, vous ne pourrez qu’améliorer votre stratégie autour des fiches produits, éléments incontournables des e-commerçants. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus !

Ces contenus devraient
vous intéresser

Publié le 4 décembre 2021

Black Friday 2020 : comment optimiser vos campagnes e-commerce

Le 29 novembre dernier a débuté l’édition 2019 du Black Friday. Depuis ....

Publié le 4 décembre 2021

Comment optimiser ses titres Google Shopping ?

Sur des formats de publicité Google Shopping, les titres des produits ....

Smart-Shopping

Publié le 4 décembre 2021

Campagnes Google Smart Shopping : notre guide complet

Les campagnes Smart Shopping (ou Campagnes Shopping Intelligentes) de ....