Nous rejoindre
Nous contacter
< Revenir au blog

IA générative et SMA, quelle place pour les agences à la performance ?

Caroline Poyet
par Caroline Poyet

Lecture : 4 min

“AI, AI, AI”, l’intelligence artificielle est décidément partout ! Et le domaine de la créa, ainsi que les plateformes SMA sont tout particulièrement concernés.

Depuis plusieurs mois, le marketing digital est traversé par le raz-de-marée de l’IA, de la génération de texte à la vidéo en passant par l’audio : aucun domaine n’y échappe. C’est bien pour cela que nous mettons tout en œuvre pour vous informer et rester les plus alertes possible. 

Aujourd’hui, on vous parle de l’IA au sein des plateformes SMA et du domaine créatif, mais avec nos lunettes spéciales “performance”. On revient plus précisément sur ce que les plateformes SMA envisagent et comment ces solutions peuvent vous impacter. 

Etat des lieux : anticiper la place de l’intelligence artificielle dans le processus créatif

C’est n’est plus une nouveauté : l’IA s’installe progressivement dans notre quotidien et surtout dans les outils que nous utilisons en tant qu’agence. De manière consciente ou non, les utilisateurs sont déjà en train d’utiliser des outils issus de la recherche autour de l’IA

Nous nous sommes donc demandés comment l’IA générative disruptait le travail créatif. 

Tout d’abord, les outils récents émergent rapidement, s’améliorent vite et bénéficient d’une très forte visibilité médiatique. Leur accessibilité les rend potentiellement perturbateurs pour le processus créatif.

De nombreux tests, avec MidJourney ou ChatGPT par exemple, montrent que de tels outils peuvent permettre d’améliorer la créativité en tant que générateurs d'idées, pour des itérations rapides, avant une intervention humaine plus classique. 

Par ailleurs, une étude Goldman Sachs nous parle d’une automatisation de certaines tâches pouvant aller jusqu’à 26% dans les domaines de l’art, du design, des médias et du sport.

La production effrénée, traditionnellement peu rattachée au travail créatif, peut provoquer un risque de submersion de la créativité. L’abondance de contenu n’est pas forcément productive pour trancher, et elle peut dans certains cas ralentir la dimension collaborative de la création. 

Dans un tel contexte, l’opportunité se joue dans la valeur ajoutée apportée par l’expertise humaine, son authenticité et sa fiabilité. En effet, les outils d’intelligence artificielle peuvent manquer de précision et d’exactitude dans leurs propositions. Ainsi, certains problèmes sont plus facilement solubles via une expertise humaine. 

La solution se place au niveau de la collaboration entre l’intelligence artificielle et humaine, pas uniquement dans la maîtrise unique de l’une ou l’autre ! Pour se préparer aux nouveaux outils du marketing, les créatifs doivent apprendre à travailler avec, pas à les laisser travailler à leur place !

Pour cela, on vous parle de deux plateformes SMA qui épousent déjà les possibilités de l’IA : Meta et Snapchat.

Les avancées de Meta

L’outil Make-A-Video pour générer de l’animation

Ce nouvel outil proposé par Meta permet de produire une vidéo à partir d’une requête textuelle (nommé "prompt"dans le cadre de ces IA). La firme avance que cette fonctionnalité ouvre de nouvelles opportunités pour les créateurs et les artistes qui évoluent sur ses plateformes. 

Par ailleurs, Make-A-Video est aussi en mesure de créer une déclinaison à partir d’une vidéo existante, ou créer une vidéo à partir d’une image statique.

Cette expérimentation de Meta pourrait être en passe de révolutionner les plateformes publicitaires si une telle solution est intégrée à l’avenir. Imaginez : vous générez une vidéo à partir d’une requête et pouvez utiliser cette créa au sein de vos campagnes, puis décliner cette créa ; c’est presque le rêve !

IA Sandbox dans Meta Business Manager

Toujours dans l’optique de proposer les outils publicitaires les plus pertinents pour les annonceurs, Meta expérimente plusieurs solutions d’IA au sein de Business Manager. Le projet AI Sandbox (actuellement en test sur un nombre restreint d’utilisateurs) en est la preuve bien réelle. 

Il s’agit d’une solution comprenant des outils de génération intégrés pour les campagnes publicitaires. Elle comprend : 

  • La variation de texte.
  • La génération d'arrière-plan.
  • Le recadrage des images.

Concernant les variations textuelles, l’IA est utilisée pour générer plusieurs versions à partir d’un unique texte publicitaire. Les annonceurs disposent ainsi de plusieurs options, afin de choisir la plus performante. Une opportunité en or pour réaliser des A/B testing au sein de vos campagnes !

L’option de génération d'arrière-plan permet, comme son nom l’indique, d’intégrer un arrière-plan généré automatiquement derrière une image d’un produit. Une manière intéressante d’économiser sur les budgets créatifs en utilisant les photos du produit brutes. 

Le recadrage d’images permet d’ajuster un visuel pour adapter son format. Par exemple, générer le contenu manquant pour passer d’un format carré à un format portrait. 

Comme toujours avec l’IA générative, il faut conserver un regard attentif aux propositions créatives afin de ne pas créer une image qui ne soit pas cohérente. 

Snapchat se lance dans l’IA générative

Le chatbot de Snapchat

Il y a quelques mois, la plateforme sociale annonçait le lancement de son chatbot alimenté par la dernière version de ChatGPT. L’objectif est d’intégrer l’IA au cœur du quotidien des utilisateurs de Snapchat. 

Le bot a été nommé “My AI” et est disponible sur la version payante, bien que l’objectif final soit de l’ouvrir à tous les utilisateurs. Les échanges avec le bot se présentent ainsi de la même manière qu’un échange de message traditionnel.

Considérant l’audience de Snapchat, on peut imaginer qu’une audience assez jeune pourrait désormais intégrer l’usage de l’IA à son quotidien, comme n’importe quelle discussion. 

Promotion de liens dans My IA

Les expérimentations de Snapchat dans le domaine de l’IA conversationnelle lui offrent l’opportunité de tester les liens sponsorisés directement intégrées aux réponses du bot. On se rapproche ici de ce que teste déjà Bing avec l’intégration de l’agent conversationnel à son moteur de recherche. 

IA générative pour les Lenses

Snapchat a aussi présenté ses filtres Lenses en réalité augmentée, alimentés par l’IA. L’idée vient du constat de l'interconnexion existante entre les deux domaines. 

Le premier essai a été présenté avec la “Cosmic Lens” qui permet à l’utilisateur d’essayer un filtre qui le plonge dans un décors surréaliste généré par l’IA. Nul doute que de telles initiatives sont amenées à se multiplier à l’avenir, pour proposer aux utilisateurs (et aux marques) des possibilités créatives infinies.

 

L’IA générative est promise à un avenir riche, main dans la main avec les expertises des consultants média. Loin d’appauvrir cette dernière, l’IA permet de nourrir les réflexions humaines et de faciliter certaines tâches. 

L’intégration de l’IA dans les campagnes est devenue une réalité concrète, notamment dans le domaine de la créa. Récemment, la marque Undiz a même fait appel à l’IA pour remplacer les mannequins humains dans une campagne ! Chez Arcane, nous sommes particulièrement attentifs à ces nouveautés. N’hésitez pas à nous contacter pour que nous en discutions !

 

Ces contenus devraient
vous intéresser

Publié le 19 février 2024

Quelles sont les différences entre Google Ads et Search Ads 360 ?

Google Ads (anciennement Google Adwords), est une plateforme qui perme ....

Publié le 19 février 2024

Performance Max, nos enseignements et best-practices pour 2023

Ce n’est plus un secret pour personne dans le monde du marketing digit ....

IA - Kasparov

Publié le 19 février 2024

Les IA et leurs conséquences sur les métiers du marketing digital

C’est l’actualité avec un grand “A” (et un grand “I”) qui secoue le mo ....